La Route

Envoyer Imprimer PDF

Caractéristiques générales

L’Olympienne a comme point de départ le stade antique de Némée et son arrivée au stade antique d’Olympie.

Sur le stade antique de Némée, on célébrait depuis 573avJ.C. les jeux de Némée, l’un des quatre grands centres de jeux panhelléniques.
« L’épreuve la plus populaire était « le stade » course de 178m. autant que la longueur du stade. Les athlètes prenaient place sur la ligne de départ (rainures de pierre-cale pied) à l’extrémité sud du stade. Un membre du jury (hellanodice) tirait la corde et les poteaux qui se trouvaient devant les coureurs tombaient tous simultanément, donnant ainsi le départ.

Le stade de l’ancienne Némée a été mis au jour en 1974, date à laquelle l’université californienne de Berkeley a commencé les fouilles sous la direction du professeur Stéphane  G. Miller.

La passion de ce grand chercheur en quête des trésors de Némée, l’aide de beaucoup de ses compatriotes et la participation des habitants de la région ont porté leurs fruits : une excellente mise en valeur du site de l’ancienne Némée »
(Stéphane Psimenos - Péloponnèse Inconnu. 1998)

Les coureurs de l’Olympienne pénètrent dans le stade, empruntant le même passage vouté que dans l’antiquité. Le professeur S.Miller les accompagne alors pour une visite commentée du stade ; puis, après avoir pris place autour de l’autel où brûle la flamme sacrée, et l’appel de leurs noms deux par deux, les athlètes sortent du stade et atteignent la ligne de départ devant l’entrée du stade.

Les 180kms du parcours sont répartis entre plusieurs sections, les unes de type trail, les autres de routes secondaires asphaltées, peu fréquentées, dans les mêmes proportions ou presque. Comme les portions trail, les voies bitumées se rencontrent tout le long du trajet alternativement, pour équilibrer les longueurs des sections, que ce soit en montagne ou en plaine.

Quoiqu’il en soit cette répartition a des répercussions sur la condition psychosomatique de l’athlète qui, ainsi, a la possibilité de gérer plus rentablement le parcours de la course, en contrôlant son rythme et ses forces.

Le tracé de l’Olympienne, en dehors de ses normes techniques, est étroitement lié à la richesse de l’environnement naturel qu’il traverse et dont le coureur jouit d’un bout à l’autre de la course.

En général, les régions traversées par l’Olympienne sont pour la plupart montagneuses. Que l’on parle de piste ou d’asphalte, le point culminant atteint 1450m et les dénivélés positifs sont de l’ordre de 5200m.

Des paysages pittoresques et paisibles qu’aucune activité humaine ou presque ne perturbe, sont un grand atout pour l’Olympienne.
Dès les premiers kilomètres, le coureur pénètre dans un monde infini de verdure naturelle qui ne le quitte pas où que se porte son regard…..
Quand il gravit les sentiers en pente raide des deux grandes montagnes, l’Oligirto et le Mainalo (alt. 1200-1400 au niveau de la course), aux versants recouverts de forêts de sapins touffus, dans une atmosphère cristalline de calme et de silence complets.

Quand il arpente les pistes en altitude, d’où il jouit d’une vue sublime : quelque part une campagne bariolée, ailleurs un lac bleu dessinant des méandres entre les collines verdoyantes, plus loin quand il trempe ses pieds dans les eaux calmes d’une rivière, ou enfin quand il chemine sur la rive d’un autre grand fleuve. Ce parcours, dans son entier, est un immense tableau d’une étonnante beauté, créé par la nature et choisi par nous comme cadeau à nos athlètes quand ils viennent mesurer leurs forces dans cette course que, concrètement et métaphoriquement, nous avons appelée l’Olympienne.

Les 19 postes de contrôle et ravitaillement des athlètes se trouvent tous dans des villages et sont le plus  souvent tenus par des habitants bénévoles de la région. Les écarts entre les postes peuvent atteindre 22kms pour le plus long. Il s’agit de l’étape nocturne du Mainalo, de  Levidi jusqu’ à Vytina, alors que la deuxième plus longue, est de 19kms entre Baltesiniko et Perdikoneri., en montagne également. Pour ces étapes, les coureurs doivent se ravitailler en eau et autres denrées à volonté, dans les postes de Levidi et Baltesiniko.

Description du parcours

Les premiers 20kms du trajet sont asphaltés sans difficulté majeure. Immédiatement après le départ, à 2,5kms sur la gauche, un petit sentier de 200m seulement débouche de nouveau sur l’asphalte. Le poste 1-5,7kms se trouve dans Némée.

Vous sortez de la ville, passez au poste 2-13,5kms à Aïdonia, et continuez jusqu'à Platani, poste 3-20,5kms .

Vous êtes arrivé à la première montée du parcours. Jusque là, la route est agréable et traverse les vignes et oliveraies de la région.

La piste trail de 3kms qui mène au sommet de la côte est relativement praticable, quelque peu pierreuse et bordée de maquis. Vous arriverez en haut du col où se trouve la chapelle SteAnne, sans difficulté. Là, vous aurez en face de vous une vue impressionnante : une petite plaine verdoyante couverte de cultures et de fleurs des champs.

Le sentier de la descente étant très étroit, empruntez toujours le côté gauche. 
Arrivé au terme de la piste, vous continuez sur l’asphalte, vous passez Skotini poste 4-33,5kms et après 300m vous vous retrouverez au début d’une autre piste (2,2kms) que l’on dit « difficile ».

Vous rencontrerez rochers, petites et grosses pierres, végétation basse. Cette piste débouche sur une route bitumée, bordée à gauche de l’Oligirto couvert de sapins. Peu après vous emprunterez à nouveau un sentier de 4,4km  vers la montagne, avec beaucoup de pierres, de végétation et boue s’il a plu.

Quand vous sortez de la piste, vous êtes au sommet du col sur la route nationale. Commence alors la descente sur 7kms avec une suite de virages sans problème, pour arriver à Kandila poste 5-48kms. Vous continuez sur l’asphalte. Passez Kéfalovrisso poste 6-54kms et arrivez à Levidi poste 7-61,7kms (alt. 1000m), l’un des villages les plus beaux et les plus connus du Mainalo. Là, le décor de la fête est planté !

Le passage des coureurs attire beaucoup de monde sur la place où le poste est installé. Le maire, Athanase Kavourinos est toujours présent et prêt à parer à toute éventualité, en plus de l’approvisionnement du poste, offre gracieuse de la commune de Levidi. La place est illuminée, la musique entraînante des haut-parleurs enthousiasme athlètes et accompagnateurs. Une vraie ambiance de fête !

Vous, vous prenez des forces, en profitant de l’abondance qui règne sur les tables, vous emportez avec vous de l’eau et autres car maintenant, vous êtes au seuil de 22kms sans poste dans le Mainalo ! 

Vous montez vers l’entrée de la piste bordée d’immenses sapins en rangs serrés de chaque côté. Des bâtons lumineux sont suspendus aux branches pour vous montrer la bonne direction. Le sentier est facile, accessible avec simplement quelques ornières boueuses çà et là. Il se peut que vous ayez à enjamber un tronc mort en travers de la route. 

Les Jeep 4X4 de surveillance sillonnent sans cesse la piste jusqu’ à la sortie du dernier coureur de la montagne. Malgré  l’obscurité, ce morceau du parcours va vous passionner.

Prêtez seulement attention aux bâtons lumineux !

Après 10kms, vous arriverez au sommet du col, devant vous,une route bitumée qui mène à la station de ski du Mainalo. Il vous reste encore 12kms avant la sortie de la montagne. Au carrefour avec l’asphalte vous tournez à droite.

Au bout de cette route, STOP ! Devant vous passe la route nationale Corinthe-Tripoli-Olympie. ATTENTION ! Vous devez traverser perpendiculairement vers Vytina.

Le carrefour est surveillé mais il fait nuit et les voitures roulent très vite. Vytina, poste 8-84,4kms est un autre village pittoresque du Mainalo, dans les sapins.

A la sortie du village, vous êtes à nouveau sur la route nationale, continuez toujours sur le côté droit de la route.5,4kms plus loin, vous arrivez sur un tournant à droite dans la direction de Magouliana. La route continue, goudronnée, elle monte jusqu'à atteindre la place du village avec un énorme platane historique qui pourrait en dire long…..

Magouliana, poste 9-97kms. (alt. 1450m). C’est le village habité le plus élevé du Péloponnèse. Il y fait froid, la température est descendue à 5-6oC. Peut être aurez-vous besoin d’un blouson coupe-vent. Vous trouverez  pâtes, soupe et boissons chaudes. Vous sortez du village et à 1000m vous continuez sur l’asphalte votre beau périple dans les sapins du Mainalo, derniers kilomètres dans cette montagne. Aprés 8kms, arrivée  à Baltesiniko poste 10-105,3kms .  A partir de là, vous devez parcourir la deuxième grande étape de la course, 19kms. Sans poste de contrôle ; approvisionnez-vous en eau et autres, à volonté.

Vous sortez de Baltesiniko par la rue principale. (En dehors du village, Attention aux chiens de garde des bergers-la Police aura donné la consigne de les attacher.)

5,6kms plus loin, vous arrivez dans un virage en épingle à cheveux à droite. Vous quittez la route et grimpez sur un sentier étroit, pierreux, avec peut-être quelques éboulis. La montagne sur votre gauche est dénudée, le paysage a complètement changé. Sur votre droite, un ravin, aucun arbre nulle part, vous avancez au pied de la montagne. Encore une piste trail.

La piste continue, difficile, très étroite en certains endroits. Au fond de la vallée, sur votre droite, vous commencez à distinguer le lac bleu du Ladona, paysage réellement magnifique. 12,5kms et vous arrivez sur la route qui continue jusqu'à Perdikoneri, poste 11-124kms.

Sortez du village, restez sur la route principale pendant 2,4kms, panneau Tropaia. 700m plus loin vous êtes à Tropaia poste 12-127kms. Là aussi, vous pourrez avoir des aliments chauds, la température restant basse .

Comme dans les autres postes nocturnes, certains bénévoles veillent pour prendre soin de vous et cette solidarité compte beaucoup pour nous.

Tout le ravitaillement des sixpostes (Perdikoneri ,Tropaia ,Doxa ,Kalliani ,Kastraki ,Koklama) est gracieusement offert par la commune de Tropaia. Depuis Tropaia, la route (en terre) mène à Doxa (poste 13) et descend (asphalte) jusqu'à la nationale d’Olympie.

Tournez à droite pour 800m, traversez très prudemment et prenez sur la gauche la route vers Kalliani poste 14-139kms .Avancez jusqu’au contrôle vers la fin du village. Là, il se peut que vous goûtiez aux délicieux gâteaux-maison préparés par nos amis.

Continuez sur l’asphalte pour 6kms : un périple agréable dans la verdure, jusqu'à Kastraki poste 15-145kms. Dans ce minuscule village, avec ses quelques maisons, il s’est trouvé un petit nombre d’habitants enthousiastes qui se  chargeront de vous servir. Dès la sortie du village, prenez la piste qui vous mène au fleuve Erymanthe. 

Continuez sur la rive pendant 2,5kms. Là, vous traverserez à gué comme vous voulez, mais jamais sans chaussures ! La rivière a deux bras avec une bande de sable au milieu. La profondeur de l’eau est de 50cm seulement à cette époque. Après être passé sur la rive en face, continuez sur un sentier, prenez à droite sur un pont et sortez sur l’asphalte.

A 200m de là, se trouve une station service sur la nationale, avec le poste 16-150,5kms de Koklama. Toujours sur la nationale, vous avancez à droite sur 200m .Vous tournez à droite vers un sentier, vraisemblablement sans difficulté, assez raide au début mais de basse altitude, très verdoyant-une étape agréable de 4,4kms.

Vous retrouvez la nationale, avancez à droite pour 2,3kms. Passez le pont et continuez sur la piste pour 2,3kms, vous arrivez sur l’asphalte, allez tout droit jusqu'à  la petite place du village d’Aspra Spitia poste 17-160kms. Exactement en face du poste, vous entrez sur une piste, passage réconfortant dans la verdure, avec quelques trous çà et là. 

Vous arrivez dans une plaine alluviale : sur votre gauche coule l’Alphée, le plus long fleuve du Péloponnèse. Vous suivez la rive du fleuve, parmi les champs cultivés ou en friche, le sentier s’efface par endroits, la boue souvent présente après la pluie. C’est le dernier tronçon difficile du parcours, sans poste de ravitaillement. La chaleur et la soif seront sans doute de la partie. Au besoin, demandez de l’eau au contrôle qui sillonne la piste. Après 12kms, attention toujours à la signalisation, vous sortirez sur la nationale au panneau Louvro.

Restez sur la nationale jusqu'à la fin du parcours. Après  2,3kms, vous arrivez à l’avant dernier poste Mouria 18-172,8kms à gauche.

Vous continuez tout droit pour 3,7kms.

A un certain endroit vous devez traverser pour le dernier poste 19-175,1kms Linaria, à  gauche de la route, avancez toujours sur la gauche, la Police aura pris des dispositions pour votre sécurité. Cinq kms encore !.....et vous voici arrivé au terme d’un long et difficile voyage !

Devant la petite entrée du site archéologique.

C’est là que vous recevrez la récompense du vainqueur, la couronne d’olivier sauvage des jeux Olympiques Antiques. Peu de monde pour vous accueillir : la proximité d’un site archéologique sacré n’autorise que simplicité et discrétion dans les cérémonies qui peuvent se dérouler alentour.

Une autorisation spéciale accordée par les services archéologiques et le Ministère de la Culture nous permet d’utiliser cette entrée, ainsi pouvez-vous pénétrer sur le stade antique, imaginer que vous marchez dans les pas du premier vainqueur Olympique de la première course dans l’histoire de l’athlétisme Korinos, avec la sensation de joie très profonde que procure une telle victoire.

L’Olympienne, rêve de beaucoup de coureurs sur longue distance, est la plus grande course grecque combinant dans son parcours sections trail et asphalte.

C’est aussi une course qui, en parallèle, projette sur l’avant-scène les deux stades antiques de Némée et Olympie, respecte les valeurs de l’olympisme et ne décerne au vainqueur qu’une simple couronne d’olivier sauvage.Que cette course apporte à tous joie, amitié, confraternité, paix, optimisme et espoir.

Note: The program of Thursday 27th May, 2010 is not attended by the Greek athletes.

 

Χορηγοι

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Supporters

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Race report

Ralf Simon

Ralf Simon

Frankly Runner

Frankly Runner

My running spot

My running spot

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

iaafiau

L'Olympienne se déroule conformément à la règlementation internationale de l'IAAF et de la Fédération Mondiale de courses ultra [IAU].

 


logoPAA

flag eu slogan

ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ «ΑΓΡΟΤΙΚΗΣ ΑΝΑΠΤΥΞΗΣ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΑΣ 2007-2013» (ΠΑΑ)

 

ΆΞΟΝΑΣ 4: «ΕΦΑΡΜΟΓΗ ΤΗΣ ΠΡΟΣΕΓΓΙΣΗΣ LEADER»

ΕΡΓΟ ΣΥΓΧΡΗΜΑΤΟΔΟΥΜΕΝΟ ΑΠΟ ΤΟ ΕΥΡΩΠΑΪΚΟ ΓΕΩΡΓΙΚΟ ΤΑΜΕΙΟ ΑΓΡΟΤΙΚΗΣ ΑΝΑΠΤΥΞΗΣ

Η Ευρώπη επενδύει
στις αγροτικές περιοχές

leader logo

flag gr

anvope