L’Association Remerciement

Remerciement

Envoyer Imprimer PDF

AUGUSTE LESPINAS

Il était le grand ami de la Grèce et de l’Association.  Il s’est tenu à nos côtés  dès le début  avec passion, dévouement, générosité, enthousiasme . . .
Nous avons plusieurs fois fait la route du parcours ensemble et  chaque fois il y apportait son concours pertinent, soucieux de satisfaire au mieux les attentes des coureurs  et de rester fidèle à l’esprit de la course.

Il connaissait parfaitement tous les détails techniques de l’organisation d’une course à pied étant lui-même coureur et organisateur d’une course en France, et savait partager cette expérience avec chaleur et simplicité.

Au sein de notre association il était le référent  infatigable et plein d’entrain des coureurs français , contribuant ainsi au rythme d’une étroite collaboration, à la réussite de nos objectifs. Sa disparition nous a frappés au plus profond de notre coeur et sa mémoire y restera à jamais gravée.
En signe de reconnaissance nous souhaitons saluer son ouvrage  intitulé «Douze siècles de Jeux à Olympie » Paris 2004, et d’en citer un court extrait :


LA COURSE A PIED

« GENÈSE  : compétition la plus facile à organiser, ce type d’épreuve est le plus ancien de la société humaine.  Aux premiers Jeux olympiques, il n’existait qu’une épreuve officielle, celle de la course à pied, souvenir, selon Pindare, de la première course qu’organisa Héraclès (Hercule) entre ses cinq frères.

Xénophane, le fondateur de l’école philosophique, considérait la vélocité de pieds comme la plus haute qualité d’un homme, poètes et philosophes célébraient la rapidité des jambes.  Homère nous relate la course qu’Achille organisa en l’honneur de la mort de son ami Patrocle, au cours de laquelle Ulysse vainquit Ajax.  Il n’était pas rare qu’un roi départage par une épreuve de course à pied deux prétendants à la main de sa fille.

Philostratos, se basant sur ses propres expériences, énumérait les qualités d’un coureur de vitesse :  « grand mais pas trop, des jambes en proportion avec les épaules, un thorax étroit avec de robustes poumons, des genoux agiles, des jambes fortes, un corps vigoureux mais pas trop musclé car le poids diminue la vitesse, et pour terminer, des bras plus longs que la moyenne ».

Enfin, les vainqueurs des séries se retrouvaient pour une grande finale avec vingt coureurs (Pausanias VI, 13-2).  L’enjeu était énorme : le vainqueur donnait son nom à l’olympiade suivante ;  Coroïbos, un cuisinier et boucher, commerçant d’Elis, fût le premier à connaître cet honneur, à la création officielle des Jeux, en 776 av. J.-C. »

 

Χορηγοι

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Supporters

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

Race report

My running spot

My running spot

Ralf Simon

Ralf Simon

Frankly Runner

Frankly Runner

Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2011 JoomlaWorks Ltd.

iaafiau

L'Olympienne se déroule conformément à la règlementation internationale de l'IAAF et de la Fédération Mondiale de courses ultra [IAU].

 


logoPAA

flag eu slogan

ΠΡΟΓΡΑΜΜΑ «ΑΓΡΟΤΙΚΗΣ ΑΝΑΠΤΥΞΗΣ ΤΗΣ ΕΛΛΑΔΑΣ 2007-2013» (ΠΑΑ)

 

ΆΞΟΝΑΣ 4: «ΕΦΑΡΜΟΓΗ ΤΗΣ ΠΡΟΣΕΓΓΙΣΗΣ LEADER»

ΕΡΓΟ ΣΥΓΧΡΗΜΑΤΟΔΟΥΜΕΝΟ ΑΠΟ ΤΟ ΕΥΡΩΠΑΪΚΟ ΓΕΩΡΓΙΚΟ ΤΑΜΕΙΟ ΑΓΡΟΤΙΚΗΣ ΑΝΑΠΤΥΞΗΣ

Η Ευρώπη επενδύει
στις αγροτικές περιοχές

leader logo

flag gr

anvope